Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario commence à planifier la reprise économique

Communiqué

L'Ontario commence à planifier la reprise économique

Le premier ministre Ford forme une équipe chargée d’élaborer un plan de croissance pour la prospérité de l’Ontario après la pandémie

Cabinet du premier ministre

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario a établi le nouveau Comité ontarien de l'emploi et de la relance qui s'attachera à remettre les entreprises sur pied et les gens au travail une fois la pandémie de COVID-19 enrayée. Parallèlement aux efforts de la province pour lutter contre le nouveau coronavirus, soutenir le personnel de la santé de première ligne et fournir une aide immédiate aux particuliers et aux entreprises, le nouveau comité élaborera un plan visant à stimuler la croissance économique et la création d'emplois dans les semaines et les mois à venir.

« Je suis de tout cœur avec les familles dont un membre a perdu son emploi ou dont l'entreprise a fermé à cause de la crise, a déclaré le premier ministre Ford. À chaque personne touchée, sachez que notre gouvernement fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous soutenir et vous permettre de reprendre vos activités dès que possible. Pendant que nous luttons activement contre ce virus, les membres de notre nouveau Comité ontarien de l'emploi et de la relance vont se retrousser les manches afin d'élaborer le plan grâce auquel nous renforcerons notre économie et rétablirons la prospérité de l'Ontario. » 

La composition du Comité ontarien de l'emploi et de la relance est la suivante :

  • Rod Phillips, président, ministre des Finances
  • Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce
  • Peter Bethlenfalvy, Président du Conseil du Trésor
  • Caroline Mulroney, ministre des Transports
  • Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé
  • Ernie Hardeman, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales
  • Greg Rickford, ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones
  • John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts
  • Laurie Scott, ministre de l'Infrastructure
  • Lisa MacLeod, ministre des Industries du patrimoine, du sport, du tourisme et de la culture
  • Lisa Thompson, ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs
  • Monte McNaughton, ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences
  • Prabmeet Sarkaria, ministre associé délégué aux Petites Entreprises et à la Réduction des formalités administratives

Le comité consultera un large éventail d'intervenants, notamment des associations professionnelles, des chambres de commerce, des dirigeants municipaux, des chefs d'entreprise, des propriétaires de petites entreprises et des entrepreneurs, afin d'évaluer l'impact de la COVID-19 sur l'économie provinciale et d'élaborer un plan d'action pour l'avenir.

« Alors que la province concentre ses efforts et ses ressources à la lutte contre la COVID-19, les données sur l'emploi publiées aujourd'hui mettent en évidence le besoin de planifier en parallèle notre reprise économique, a expliqué le ministre Phillips. À la demande du premier ministre Ford, j'ai convoqué le nouveau Comité ontarien pour l'emploi et la relance dont le premier ordre du jour est de préparer la prochaine phase du Plan d'action de l'Ontario, que nous lancerons dès que la pandémie de COVID-19 aura été endiguée. Les membres du comité vont remettre en marche le moteur économique de l'Ontario en axant leur démarche sur la création d'emplois, les possibilités de croissance et la protection de notre province contre toute menace future. »

Statistique Canada a annoncé ce matin les données sur l'emploi en mars, qui indiquent la perte de 402 800 emplois en Ontario. Pour appuyer les efforts de toute la province face à la crise, le gouvernement a mis en œuvre le Plan d'action de l'Ontario contre la COVID-19, doté d'un financement de 17 milliards de dollars visant à aider les familles et divers secteurs provinciaux. 

Le plan comprend 3,3 milliards de dollars pour des ressources supplémentaires destinées aux soins de santé, 3,7 milliards de dollars pour soutenir les gens et les emplois, un allégement de 6 milliards de dollars en reports d'impôt temporaires pour quelque 100 000 entreprises ontariennes, 1,9 milliard de dollars pour permettre aux employeurs de reporter leurs versements à la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail, et 1,8 milliard de dollars en reports de l'impôt foncier que les municipalités versent aux conseils scolaires.

En vertu de son Plan d'action, le gouvernement investit également 52 millions de dollars pour mieux soutenir, par l'entremise de l'aide sociale, les gens et les familles en situation de crise financière. Ce financement aidera celles et ceux qui n'ont pas accès à l'aide fédérale pour couvrir des coûts essentiels comme la nourriture, le loyer, les médicaments et d'autres services de première nécessité pendant cette période de crise. Les Ontariens et Ontariennes admissibles peuvent facilement présenter une demande en ligne.

Pour soutenir les petites entreprises, le gouvernement de l'Ontario a également collaboré avec Ottawa afin de mettre en place le nouveau Programme de garantie et de prêts pour les petites et moyennes entreprises qui permettra de leur accorder jusqu'à 40 milliards de dollars, financés par Exportation et développement Canada et la Banque de développement du Canada. Ce programme de prêts garantis vise les entreprises qui ont besoin d'une aide supplémentaire pour maintenir leur flux de trésorerie d'exploitation.

« Notre gouvernement met en œuvre toutes les mesures nécessaires pour soutenir nos créateurs d'emplois, nos travailleurs et nos travailleuses dès aujourd'hui, alors que nous traversons une période très difficile, a souligné le ministre Fedeli. Mais il est de notre devoir de préparer l'avenir en élaborant un plan pour l'après COVID-19, un plan qui nous guidera vers un avenir synonyme d'espoir, de nouvelles possibilités d'emploi et de croissance économique constante. »

« La santé et la sécurité des Ontariens et Ontariennes sont notre priorité absolue, mais nous devons également nous assurer de pouvoir soutenir et favoriser la croissance économique de l'Ontario une fois que la situation d'urgence aura pris fin, a déclaré le ministre Bethlenfalvy. Cela commence maintenant, avec le Comité ontarien pour l'emploi et la relance, qui veillera à élaborer un objectif stratégique à long terme pour relancer notre économie de manière responsable. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement